LANCEMENT DE PROJET « LA MIGRATION EN TANT QUE RESSOURCE : MOBILISATION DE LA DIASPORA TUNISIENNE ET STABILISATION DES COMMUNAUTES DEFAVORISEES EN TUNISIE »


Post date: 
01/11/2017 - 3:08pm
Author: 
ZIED

Tunis, 26 Octobre 2017 - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, l’Ambassade d’Italie à Tunis et l’AICS, l'Agence italienne pour la coopération et le développement, ont signé aujourd’hui, sous la supervision de M. Adel Jarboui, Secrétaire d’Etat chargé de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger, un accord de partenariat pour la mise en oeuvre du projet La migration en tant que ressource : mobilisation de la diaspora tunisienne et stabilisation des communautés défavorisées en Tunisie.Le projet, financé par l’AICS et mis en oeuvre par l’OIM ambitionne d’associer les Tunisiens résidents à l’étranger aux priorités de développement identifiées dans les régions en tant que financeurs et investisseurs de micro-projets portés par des entrepreneurs dans les zones défavorisées d’un côté, et en tant que promoteurs des produits locaux au-delà des frontières de la Tunisie. Le projet offre ainsi une nouvelle alternative aux sources de financement traditionnelles et favorise la recherche d’opportunités d'affaires sur le marché Italien.

Avec un budget global de 2.900.000€, le projet entend faciliter et accompagner la création de 70 micro-projets à fort potentiel de développement et 210 emplois formels dans les régions de Jendouba, du Kef, de Medenine et de Tataouine.

M. Adel Jarboui, Secrétaire d’Etat chargé de la Migration et des Tunisiens à l’Etranger a saisi l’occasion pour souligner l’importance de renforcer la coopération internationale en matière de gouvernance des migrations : "Nous remercions nos partenaires italiens et l'OIM pour leur engagement avec la Tunisie dans la création de projets et promotion de l'emploi dans le cadre du développement solidaire et durable. Nous attendons de nos partenaires italiens de renforcer leur soutien et favoriser une migration organisée, régulière et digne pour nos jeunes dans le cadre de notre amitié et notre partenariat stratégique". A-t-il dit

Pour l’Ambassadeur d’Italie en Tunisie, Raimondo De Cardona et la Chef de Mission de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) en Tunisie, Lorena Lando, ce projet offre un cadre opportun pour un échange d’informations et d’expertises et l’atteinte des objectifs communs à toutes les parties prenantes. Il vient compléter les efforts déjà déployés par l’AICS qui soutient différents projets de développement, aussi bien en cours qu’en phase d’élaboration, et s’appuie sur un réseau important de partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux de l’OIM en Tunisie.

« Aujourd’hui, dans une optique d’inégalités réduites, nous avons l’ambition et le devoir de créer les moyens et les dynamiques transversales et transnationales pour réunir Tunisiens résidents à l’étranger et Tunisiens évoluant dans les zones défavorisées, autour de projets durables et d’activités génératrices de revenus. » dit Mme Lorena Lando. Elle ajoute « La migration est un moteur de développement. La Tunisie est riche d’une jeunesse impressionnante et innovatrice sur les deux rives de la Méditerranée. Avec 199.465 Tunisiens établis en Italie, ce projet est une opportunité d’échanges entre les deux communautés pour assurer ensemble la relance économique partout dans le pays. Pour l’OIM, ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre de gouvernance des migrations et vient en continuité de projets récents mis en oeuvre en Tunisie comme START et Mainstreaming Migration, qui misent sur l’intégration de la composante migratoire dans les stratégies nationales de développement et la promotion d’un modèle économique inclusif, durable et résilient ».

Pour sa part, l’Ambassadeur d’Italie à Tunis, M. Raimondo De Cardona, a souligné que cette initiative permettra d’adresser le phénomène de migration irrégulière en ciblant ses causes profondes à la racine. « Ce projet », a-t-il dit, « vise la dynamisation du tissu socio-économique, surtout dans les zones les plus défavorisées de la Tunisie, en comptant sur l’implication du secteur privé, acteur incontournable pour la réalisation de résultats durables, avec l’approche innovante de l’implication de la diaspora tunisienne». De plus, M. De Cardona a mis en exergue la contribution que la Coopération Italienne apporte au développement du pays et notamment aux régions du sud, grâce à différentes actions menées dans les domaines de la création d’emplois, du développement rural et du soutien au secteur éducatif.

Ce Projet fait écho d’une part, aux priorités nationales identifiées dans le Plan Quinquennal pour le Développement 2016-2020, notamment celles visant à concrétiser les ambitions des régions, à réduire les disparités régionales et à stimuler les activités exportatrices du secteur agro-alimentaire. D’autre part, il s’appuie sur le nouveau Code de l’investissement adopté en 2017, et sur la volonté des autorités tunisiennes de développer l’économie sociale et solidaire. Il contribue plus largement aux efforts déployés pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable à la hauteur de l’Agenda 2030 en faveur d’engagements concrets afin que personne ne soit laissé de côté et que la migration soit un choix et non une nécessité.
Pour plus d’informations, veuillez contacter :
- OIM Tunisie : Mme Lorena Lando, Chef de Mission : llando@iom.int; +216 28 542 954
- AICS : Mme Eleonora Fiorello, Responsable développement local : coop8.tunisi@esteri.it ; +216 71 893 144

 

     


Documents: 
PDF icon Signature d'accord de partenariat AICS-OIM - FR.pdfPDF icon Signature d'accord de partenariat AICS-OIM - AR.pdf