L’Organisation Internationale pour les Migrations organise une session de «Renforcement du réseau d’Educateurs Pairs en matière de Santé et Migration»


Post date: 
15/03/2017 - 1:56pm
Author: 
ZIED

Sousse le 24 février 2017, L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) Tunisie en collaboration avec le Ministère de la Santé en Tunisie, a organisé un atelier national de renforcement des capacités des Educateurs Pairs en matière de santé et de migration. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet « Promotion de la Santé et du Bien-Être Parmi les Migrants» qui est mis en œuvre par l’OIM grâce à l’appui financier du Ministère des Affaires Etrangères de la République de Finlande.

 

Parmi les activités prévues dans ce cadre s’inscrit la formation d’éducateurs pairs nationaux en matière de Santé et Migration. Ces éducateurs pairs représentent des associations de Tunis, Sfax et le Grand Sud (Médenine, Tataouine, Zarzis et Djerba).

Afin de consolider le réseau qui a été formé  en  2016, une session de renforcement a eu lieu du 22 au 24 février et a impliqué d’autres organisations actives dans l’assistance aux  migrants. Cette session a aussi permis d’approfondir les connaissances des éducateurs pairs en matière de VIH SIDA et communication et de former sur les droits des migrants, le théâtre social, l’élaboration d’une stratégie de plaidoyer et la préparation de plans d’actions pour les mois à venir pour chaque association.

 

 

 

 

Les  organisations de la société civile impliquées dans ce cycle de formation sont : l’Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie (AESAT), Afrique Intelligence, AMAL pour la famille et l'enfant, Art acquis, Associamed Sfax, l’Association des Ivoiriens Actifs de Sfax, l’Association Tunisienne de Lutte contre les MST SIDA (ATL MST SIDA), l’Association Tunisienne de Prévention Positive (ATP+), l’Association Tunisienne des Droits de l'Enfant (ATUDE), Beity, Caritas, le Croissant Rouge Tunisien, l’Initiative Mawjoudin pour l'Egalité, Alert International, Islamic relief, Médecins du Monde, l’Observatoire des Médias du Développement et des Droits de l'Homme (OMDDH) et Terre d’Asile section Tunisie (TAT).

 

Depuis le mois de juin 2016, les Educateurs Pairs ont tenu des activités d’information à Tunis, notamment à l’occasion de la clôture d’une caravane de sensibilisation et de plaidoyer. A cette occasion, l’activité des éducateurs pairs a touché une cinquantaine de migrants et a permis d’informer sur leur accès à la santé. A Sfax, des ateliers de sensibilisation et d’information ont permis de consolider les référencements des migrants et de systématiser les efforts d’orientation vers les acteurs compétents en fonction des besoins. Une activité conjointe pilote y a aussi été organisée le 17 et 18 décembre 2016 à l’occasion de la Journée internationale des migrants et a permis de rassembler une centaine de jeunes, majoritairement subsahariens, autour d’une activité physique, d’un stand de sensibilisation, d’un atelier sur le secourisme et d’une session sur l’accompagnement des victimes de la traite en plus d’autres activités de bien-être et d’échange culturel. Les éducateurs pairs du Sud ont tenu des réunions de coordination pour la mise en place d’un plan d’action pour la tenue de sessions de sensibilisation ciblant les migrants les plus vulnérables, notamment les rescapés en mer et des activités de sensibilisation  ont été organisées auprès des migrants dans la région de Medenine avec nos partenaires du  Croissant Rouge Tunisien

 

 

D’ici la fin du mois de juin 2017, il est attendu qu’au moins 500 migrants soient informés par l’ensemble du groupe d’éducateurs pairs, avec le soutien et l’accompagnement de l’OIM, sur l’accès aux soins en Tunisie, sur les prestataires disponibles, sur les comportements à risques, sur les risques sanitaires existants et sur les bonnes pratiques qui permettent la prévention de maladies pour les populations migrantes en manque de bien-être et en situations de vulnérabilité et de difficultés socio-économiques.

 

L’OIM, en étroite collaboration avec ses différents partenaires de la société civile, réitère son engagement à sensibiliser les partenaires et les migrants sur la santé et bien-être  des migrants ainsi qu’à informer sur les services de soins disponibles en Tunisie.


Documents: 
PDF icon OIM-MH-EP-Feb2017-Article.pdf