L’OIM et le Ministère de la Justice organisent un Atelier de formation sur la Loi n°61-2016 de lutte contre la traite des personnes


Post date: 
24/03/2017 - 2:10pm
Author: 
ZIED

Tunis, le 23 mars 2017

L'OIM organise les 23 et 24 mars, en partenariat avec le Ministère de la Justice et notamment avec l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, un Atelier de formation sur la Loi n°61-2016 relative à la prévention et à la lutte contre la traite des personnes.

La Loi n°61-2016 a été promulguée et publiée dans le Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT) en août 2016. Cette nouvelle législation est conforme aux standards et aux instruments juridiques internationaux, tels que le Protocole de Palerme, ratifié par la Tunisie en 2003.

Cette formation, adressée à un groupe interinstitutionnel composé de différents Ministères et d’organisations de la société civile tunisienne, est la première d’une série de formations qui seront organisées par l’OIM durant l’année 2017, autour de la Loi de lutte contre la traite.

La formation vise à clarifier le contenu des articles de la Loi n°61-2016, et en particulier les sanctions prévues par la Loi pour les responsables de la traite, ainsi que les mesures de protection et d’assistance pour les victimes de ce crime. De plus, la formation a pour objectif de mieux expliquer aux opérateurs le rôle central et les prérogatives de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes prévues par la Loi.

Cet Atelier est organisé dans le cadre du Projet « SHARE II », financé par le Département d’Etat d’Amérique, Bureau de J/TIP.

« La Loi n°61-2016 a été approuvée très récemment. C’est une étape importante qui a été franchie par la Tunisie ; toutefois, les contenus de cette Loi sont encore peu connus par les intervenants qui luttent contre la traite des personnes dans le pays. Connaître la Loi est un préalable nécessaire pour la bonne application de cette législation, ainsi que pour la mise en place de politiques publiques durables et efficaces contre la traite », a précisé Mme Lando, Chef de Mission de l’OIM Tunisie.

Depuis 2011, l'OIM soutient le gouvernement tunisien à renforcer ses capacités à lutter contre la traite des personnes, et à protéger les victimes, conformément à la nouvelle législation tunisienne contre la traite. En outre, en soutien aux autorités tunisiennes, l'OIM fournit une assistance directe auprès des victimes de la traite des personnes : à ce jour, plus de 120 victimes de la traite ont été détectées et assistées à travers les programmes de l’OIM en Tunisie ; la majorité des victimes sont des femmes, originaires de la Côte d’Ivoire. L’OIM appuie enfin le gouvernement tunisien à mettre en place des Centres d’hébergement adaptés aux besoins et spécificités des victimes de la traite, peu importe leur âge, sexe ou nationalité.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Hélène Le Goff, OIM Tunisie. Tél: 71 860 312 Courriel: hlegoff@iom.int


Documents: 
PDF icon Article - Atelier sur la Loi No 61-2016 (SHARE II).pdf