DÉPART DE 61 MIGRANTS


Post date: 
07/03/2017 - 6:29pm
Author: 
ZIED

Tunis, le 7 mars 2017 .

Aujourd'hui, l'OIM a assisté un groupe de 61 migrants en situation irrégulière, originaires du Sénégal, de la Guinée, du Tchad et de la Côte d'Ivoire, à rentrer en toute sécurité dans leur pays d’origine, grâce à son programme de retour volontaire depuis la Tunisie.

Les migrants sont arrivés à la frontière sud de la Tunisie il y a quelques semaines, ayant fui l’insécurité en Libye à pied. Comme bien d’autres migrants, ils ont été accueillis temporairement dans un Centre géré par le Croissant-Rouge tunisien (CRT), où ont demandé l’aide de l’OIM pour rentrer chez eux en toute sécurité.

L'OIM travaille en coordination avec ses partenaires du Sud de la Tunisie pour fournir aux migrants une aide humanitaire, y compris la distribution de trousses d’hygiène « kit dignité », sur la base de leurs besoins spécifiques et de leurs vulnérabilités. De nombreux migrants ont signalé avoir subi des sévices physiques et psychologiques ; beaucoup ont été l’objet d’exploitation et de discrimination lorsqu’ils étaient en Libye.

L'OIM offre aux migrants une assistance pré-départ, qui inclut également la coordination avec leurs ambassades pour la délivrance des documents de voyage, l'assistance sociale et médicale en partenariat avec le CRT et Médecins Sans Frontières (MSF) pendant leur court séjour en Tunisie.

« J’ai hâte de retrouver bientôt ma famille, en particulier ma petite fille Khady », a déclaré Ibrahim, un migrant sénégalais de 32 ans. « Ce voyage a été très difficile. Une fois de retour au Sénégal, mon objectif principal sera de sensibiliser mes parents et mes amis sur les risques de la migration irrégulière à travers la Libye », a-t-il poursuivi.

« Je suis heureux de rentrer chez moi pour revenir à ma vie au Sénégal, après tous les dangers que j'ai subis pendant mon voyage en Libye », a déclaré Mohamed, 22 ans. « Je n'essaierai plus d'atteindre l'Europe par bateau, c'est trop risqué et ce n'est pas une solution pour moi et ma famille ».

Depuis le début de cette année, le nombre de migrants arrivant en Tunisie depuis la Libye a augmenté. Certains migrants ne voient pas d'autre option que de venir en Tunisie afin d'y être protégés et finalement d’être aidés à rentrer chez eux en toute sécurité. Depuis le début de janvier 2017, l'OIM Tunisie a aidé 128 migrants vulnérables et en difficulté, à retourner dans leur pays d'origine et une centaine d’autres migrants seront assistés dans les semaines à venir.

L'OIM aide les migrants en difficulté, en coopération avec les autorités tunisiennes, les partenaires locaux et les gouvernements des pays d’origine. L'OIM soutient aussi le gouvernement et la société civile à travers des activités de renforcement des capacités ainsi que le renforcement des mécanismes de référencement et d'assistance pour les migrants vulnérables en Tunisie.

Cette assistance offerte aux migrants, est organisée par l’OIM et ce grâce aux fonds du projet régional NOAH IV ainsi que les fonds du projet Projet Régional pour le développement et la protection pour l’Afrique du Nord (EU  RDPP-NA).

Pour plus d'informations, veuillez contacter Mme Lorena LANDO, OIM Tunisie. Tél: 28 54 29 54, Courriel: llando@iom.int


Documents: 
PDF icon PBN mouvement Sud -FR- 7MAR17 .pdf