Intégrer la Migration dans la Planification du Développement (Phase II)

Description du projet

Financé par: Coopération Suisse

Exécuté par : Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD)

Couverture géographique : Tunisie

Durée du projet : 4 ans

Budget : 679 600,00 USD

CONTEXTE

La migration internationale représente un aspect fondamental de l’histoire socio-économique contemporaine de la Tunisie. À la suite de la révolution de 2011, une recrudescence des flux migratoires irréguliers en provenance des côtes tunisiennes et se dirigeant vers le côté nord de la Méditerranée a intensifié l’intérêt de la population et du gouvernement pour les questions migratoires et leur lien avec les conditions économiques et sociales. La nécessité de prendre en considération les liens entre migration et développement est devenue évidente.

Les autorités tunisiennes ont ainsi souligné l'importance qu'ils attachent à la question de la migration et leur intention d’intégrer la migration dans la planification du développement (au niveau national et régional).

Toutefois, en raison des changements successifs de gouvernements et en raison du défi que représente la gestion efficace du domaine transversal de la migration pour les diverses institutions étatiques, un soutien technique de qualité est nécessaire pour favoriser l'intégration de la migration dans le processus d’élaboration des politiques, ainsi que pour améliorer l'exploitation des liens entre la migration et le développement (M&D).

OBJECTIFS

Afin de soutenir la transition démocratique en Tunisie, ce projet vise à contribuer à intégrer la migration dans la planification du développement en Tunisie. Cet objectif sera poursuivi à travers le renforcement des capacités et l'appui aux mécanismes de coordination, afin d’aboutir à des politiques de développement nationales plus efficaces qui intègrent également les questions liées à la migration.

 

 

 

Détails du projet

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Les principales activités du projet peuvent se résumer comme suit :

Elaboration et adoption d’un Plan d’Action National : Création d’un groupe de travail sur la M&D pour aboutir à la formulation d’un Plan d’Action National en la matière impliquant les institutions gouvernementales concernées, la société civile et les parties prenantes du secteur privé.

Renforcement des capacités : Approfondissement des connaissances des autorités tunisiennes en matière de M&D à travers l’organisation de formations ayant trait à la planification dans ce domaine ; échange de bonnes pratiques et de leçons apprises entre les parties prenantes en Tunisie et leurs homologues impliqués dans le projet d’intégration de la migration en Moldavie.

RÉSULTATS ATTENDUS

Le projet aura un impact à deux niveaux :

  • Sur les politiques sectorielles de développement ;
  • Sur le nouveau plan national de développement qui sera rédigé par les autorités tunisiennes. 

Plus spécifiquement, les résultats envisagés du projet peuvent être résumés comme suit:

  1. Le renforcement des connaissances des autorités gouvernementales et des autres parties prenantes concernées quant à l’interdépendance de la migration et des problèmes de développement en Tunisie ; ils seront en mesure d'identifier les priorités nationales pour accroître les avantages et minimiser les risques de la migration pour le développement humain (y compris le développement économique), en utilisant l’assistance technique de l’OIM et du PNUD et de l’UNCT;
  1. La mise en place de mécanismes institutionnels pour promouvoir la cohérence dans l’élaboration des stratégies sur la migration et le développement;
  1. La mise en place d’un processus participatif pour assurer la durabilité de la mise en œuvre des stratégies nationales d’intégration de la migration dans la planification du développement.